réduire ses couts grâce au e-learning

On entend très communément dire que l’un des grands avantages du e-learning est de réduire les coûts de formation, en comparaison au présentiel. Mais savez-vous réellement pourquoi ? Et comment, en amont, optimiser ses dépenses formation ? Rise Up vous offre quelques pistes ! 

Quels sont les changements ? 

  • L’absence de frais logistiques : le présentiel nécessite des coûts de transport ainsi que la réservation de salles, qui représentent un coût très important, en plus des contraintes de planning non négligeables. L’e-learning en est exempt puisque les apprenants peuvent suivre leur formation depuis chez eux, sans être réunis ensemble dans une même pièce. 
  • Les coûts liés au formateur : qui sont moindres également, comparés au présentiel. D’ailleurs, l’e-learning ne nécessite pas toujours un formateur, cela dépend des structures et des secteurs. 
  • Coûts du développement : en revanche, ce n’est pas parce que certains coûts sont réduits voire abolis qu’ils ne sont pas remplacés par d’autres qui leur sont propres ! Le développement de la plateforme LMS est la clé de voûte pour toute formation digitale réussie. N’oubliez pas que les spécificités techniques qui sont développées nécessitent beaucoup de temps du côté des développeurs, ce qui peut expliquer les prix plus ou moins élevés. 
  • Gain rapide de productivité : il n’est pas évident de mesurer l’efficacité réelle d’une formation. Pour autant, les KPIs se font de plus en plus nombreux et précis, et les rapports analytiques permettent aux administrateurs d’avoir une visibilité plus éclairée sur l’avancée de chaque apprenant. 
  • La formation en masse : en effet, le digital permet de former beaucoup plus d’apprenants de façon simple et rapide, puisque les plateformes peuvent accueillir un très grand nombre, sans altérer la qualité de la formation. Appliqué au présentiel, cela prendrait des airs de cours magistraux, totalement impersonnels. Car là réside l’un des gros avantages du digital : pouvoir former beaucoup, tout en conservant une personnalisation plus ou moins importante en fonction des plateformes. Le contenu ou le suivi de la formation peut ainsi être mieux ciblé en fonction de l’apprenant, contrairement à une session présentielle. 
  • Le découpage des coûts : en fait, les coûts dépendent de l’outil, ses fonctionnalités et de vos besoins ! Si vous souhaitez à la fois héberger et faire produire vos contenus par exemple, cela vous coûtera évidemment plus cher que si c’est vous qui décidez de créer vos formations. Cela dépend également, si vous souhaitez conserver une partie en présentiel (blended learning), gamifier vos contenus, diversifier vos formats (mobile etc.). En bref, il vous faudra vous poser les bonnes questions au préalable pour pouvoir choisir le ou les outils qui vous correspondront le mieux. 

Comment aborder en amont, l’optimisation de mes coûts de formation ? 

  1. Commencez par établir concrètement quels sont vos objectifs de formation. Voici une liste non exhaustive de questions que vous pourriez d’abord vous poser : 
  • Combien d’apprenants dois-je former ? 
  • Quelle est la typologie de mes apprenants ? (leur âge, leurs habitudes liées au digital, leur niveau…) 
  • Aurais-je besoin qu’un tiers s’occupe de la création de mes contenus ou pourrais-je les fournir moi-même ? 
  • Dans le cas contraire, quel est le genre de contenu dont j’ai besoin ? (les formats, contenu gamifié ou non, durée…) 
  • Sur combien de temps se déroulerait la ou les formation(s) et quels en seraient les objectifs ?

2. Établissez votre budget tout en restant flexible : il est important de prévoir et réfléchir sérieusement au budget dont vous disposez pour vos outils de formation. Pensez toujours investissement : certes, vous engendrez des coûts, mais en retour, ces formations visent à accroître les compétences de vos apprenants et donc in fine, augmenter la productivité et l’expertise de votre activité quelle qu’elle soit. Pourquoi rester flexible ? Parce qu’il se peut que des coûts imprévisibles voient le jour en cours de route, où que la solution qui vous convient le mieux se trouve légèrement au-dessus de votre budget initial. 

3. Faites votre benchmark et comparez au mieux : en fonction de vos besoins établis plus hauts, regardez et analysez tous les outils qui pourraient vous correspondre. Privilégiez les échanges directs et n’hésitez pas à exprimer clairement vos besoins et vos doutes. Prenez le temps de tester et faire tester les outils afin de prendre la meilleure décision pour vous, et privilégiez un bon accompagnement tout au long de votre collaboration. 

Un projet de formation nécessite du temps : prenez-le ! Et n’oubliez pas qu’il s’agit d’un véritable investissement qui sera bénéfique à vous et vos apprenants par la suite. 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.